Mon compte

Appelez-nous
Prendre rendez-vous en ligne

Calculez votre IMC

Masculin    Femme

cm

kilos

kilos

Nouvelles

.

Recettes légères et savoureuses

Recettes pour la Saint Valentin

En savoir plus ...

Actualités Scientifiques

Une jolie vidéo qui explique la glycémie.

En savoir plus ...


Voir toutes les nouvelles ...

Accueil » Comportement alimentaire » Boulimie - Diagnostic

Diagnostic de la boulimie

La boulimie est un trouble des conduites alimentaires dont la prévalence est de 3 à 5 %.

Les sujets atteints par ce trouble sont essentiellement des jeunes filles ou des jeunes femmes. Elle débute le plus souvent entre 14 et 25 ans.
Les critères de diagnostic de la boulimie sont :

A. La survenue récurrente de crises cautérisées par :

- L’absorption, en une période de temps limitée (par exemple, en 2 heures), d'une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens mangeraient dans une période de temps similaire et dans les mêmes circonstances.

- Le sentiment d'une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (par exemple, sentiment de ne pas pouvoir s'arrêter de manger ou de ne pas pouvoir contrôler ce que l'on mange ou en quelle quantité).

B. La présence de comportements compensatoires visant à prévenir la prise de poids (vomissements, laxatifs, jeûne, exercice physique excessif)
C. Les crises et comportements compensatoires surviennent au moins 1 x / semaine sur une période de 3 mois
D. L’estime de soi est influencée par le poids et la silhouette
E. Le trouble peut apparaître même sans épisode d’anorexie mentale

Quels modèles pour la boulimie ? (faire une page internet)

 

Un des modèles les plus connus pour la boulimie est le modèle de Fairburn qui prend comme base les distorsions cognitives par rapport à la silhouette et au poids.

 

Dans ce modèle, la caractéristique principale est la préoccupation excessive par rapport à la silhouette et au poids découlant d’une évaluation de soi négative.

Le facteur déclenchant du trouble est un des nombreux régimes disponibles sur le marché et régulièrement promu par la presse féminine comme une solution aux problématiques de silhouette et de poids.  

La plupart des personnes atteintes de boulimie ont donc commencé par une phase restrictive, parfois par une véritable anorexie.

 

Les phases restrictives  induisent des déséquilibres nutritionnels et/ou  des carences en glucides, lipides voire une dénutrition. Les crises de boulimie sont la conséquence de ces restrictions caloriques sévères associées au perfectionnisme et à la pensée dichotomique.

 

Cela fonctionne sous la forme d’un balancier. (refaire le dessin !! car la photo est pas jolie, et retapper les carrés.

 

 

 

http://www.dietetique-toulouse.fr/
Copyright © 2012 | Web Design ISEOM