Mon compte

Appelez-nous
Prendre rendez-vous en ligne

Calculez votre IMC

Masculin    Femme

cm

kilos

kilos

Nouvelles

.

Recettes légères et savoureuses

Recettes pour la Saint Valentin

En savoir plus ...

Actualités Scientifiques

Une jolie vidéo qui explique la glycémie.

En savoir plus ...


Voir toutes les nouvelles ...

Accueil » Actualités Scientifiques » Les boissons "light" semblent associées à une augmentation du risque de diabète de type 2

Boisson light et diabète de type 2

Selon une étude, les boissons de type light pourrait augmenter le risque de diabète de type 2.

L’étude

Dans une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, Françoise Clavel-Chapelon, et Guy Fagherazzi se sont intéressés à la relation entre la consommation de boissons sucrées et de boissons sucrées "light" avec le risque de diabète de type 2.

L’analyse, menée auprès de 66 188 femmes, confirme une relation entre boissons sucrées et diabète de type 2 et révèle pour la première fois en France que le risque de diabète est plus élevé lorsqu’il s’agit de boissons "light" que de boissons sucrées "normales". Ce risque est augmenté de 59% pour une consommation de 1,5l par semaine, ce qui correspond à moins d’une canette par jour (4,5 canettes par semaine). Cette relation n’est pas constatée dans le cas de jus de fruits 100% pressées.

Quels mécanismes pour expliquer l’augmentation du risque de diabète associée à une grande consommation de boissons sucrées ?

En ce qui concerne les boissons sucrées « normales » ces résultats peuvent s’expliquer d’une part par la prise de poids due à l’apport calorique de ces boissons. Or le surpoids est une des causes du diabète de type 2. D’autre part, les sucres contenus dans les boissons sucrées entrainent en réaction un pic d’insuline, et des pics à répétition peuvent engendrer une insulino-résistance.

S’agissant des boissons "light", la relation avec le diabète pourrait s’expliquer, d’une part par une appétence plus forte pour le sucre en général des consommatrices de ce type de boissons. D’autre part, l’aspartame, qui est un des principaux édulcorants utilisés aujourd’hui, induirait une augmentation de la glycémie et de ce fait une hausse du taux d’insuline, comparable à celle engendrée par le sucrose.

Les boissons light ne sont donc pas des solutions optimales pour remplacer les boissons sucrées. Dans la mesure du possible, optez pour les jus de fruits 100% pressées et pourquoi pas pour un cocktails jus de fruits et légumes.

Sources : Articles en français : http://www.inserm.fr/espace-journalistes/les-boissons-light-associees-a-une-augmentation-du-risque-de-diabete-de-type-2 American Journal of Clinical Nutrition : “Consumption of artificially and sugar sweetened beverages and incident type 2 diabetes in the E3N-EPIC cohort" Guy Fagherazzi, PhD; Alice Vilier, MSc; Daniela Saes Sartorelli, PhD; Martin Lajous, ScD; Beverley Balkau, PhD; Françoise Clavel-Chapelon, PhD.

 

http://www.dietetique-toulouse.fr/
Copyright © 2012 | Web Design ISEOM